fabrice
pichat









Trois plateaux métalliques supportant les fragments de plaques de verre sont sous l’influence de vibrations constantes. Il est possible de manipuler les parties de la plaque pour reconstituer son format d’origne, ou d’effectuer cette opération mentalement en raison de la simplicité de l’assemblage. A chaque plateau correspond un comportement spatial. Deux éléments s’éloignent l’un de l’autre le long d’une ligne horizontale, quatre éléments se repoussent autour d’un point centrale et six éléments se distribuent sur la périphérie. L’oeuvre tente de formaliser une situation où la reconstruction, jamais définitive, s’engage avec une extrême lenteur dans une forme de dislocation.

L’installation peut nécessiter une modification du lieu, elle est placée face à une surface vitrée, favorisant ainsi l’apparition de relations analogiques entre les gestes de l’opérateur et les mouvements distants.