fabrice
pichat









Spook Nodig articule les constituants ordinaires d’une construction: murs, plafond, porte et fenêtre en intégrant dans leurs principes un différentiel de perception. Un des murs est démesurément épais, de sorte que l’appréhension intuitive du volume intérieur se trouve «compressée». La fenêtre est constituée d'un triple vitrage dont le verre central est incliné à 45 degrés. La porte vitrée est contrainte à quelques centimètres de battement entre deux buttés devenant un dispositif à manipuler dont l'enjeu est l'apparition d'une illusion d'optique. Au plafond un filament métallique tourne rapidement actualisant en permanence le sifflement caractéristique de la masse d'air lorsqu'elle est traversée par un objet furtif.